Project Description

VIVALDI PIAZZOLLA

Saisons : d’un rivage à l’autre

Le Concert Idéal, formation composée de jeunes et brillants musiciens interprète, sous la direction de Marianne Piketty, Les Quatre Saisons de Vivaldi et de Piazzolla. Là s’arrête le classicisme de la représentation.
Dans des tableaux mis en espace et en mouvement par le chorégraphe Jean-Marc Hoolbecq, qui a notamment collaboré avec la Comédie-Française, les œuvres s’enchevêtrent et se répondent. Les interprètes abandonnent leur pupitre pour donner à voir et à entendre ces œuvres qu’on a le sentiment de découvrir pour la première fois.

Le Concert Idéal
Direction musicale et violon solo : Marianne Piketty

Dimanche 28 juillet à 18h

Auditorium de la Ferme de Villefavard

2 impasse de l’église et de la cure
87190 Villefavard

Travaux sur la RD n° 1 du 8/07 au 23/08
entre Châteauponsac et Rancon
Téléchargez le plan des déviations

RÉSERVER

S’échapper un moment, se relâcher, baigner dans des musiques étonnantes, interprétées avec enthousiasme et dynamisme. Voir tomber ses masques pour découvrir combien les époques, les lieux et les personnes, finissent par se fondre entre eux.

Ce rêve est Le Concert Idéal. Un lieu de rencontre d’interprètes, en résidence à l’Abbaye de Noirlac, une dizaine d’artistes venus d’horizons aussi divers que spécialisés se réunissent autour de Marianne Piketty, employant toutes leurs ressources pour explorer la musique sous toutes ses coutures, au travers du temps, de l’espace mais aussi de ses relations avec la littérature, le théâtre et la danse. Un ensemble à cordes qui s’enrichit par ce croisement d’expériences, en s’affranchissant des contraintes chronologiques, esthétiques ou géographiques.

Au cours de sa riche carrière, la violoniste Marianne Piketty a autant abordé – au disque et sur scène – la création musicale contemporaine, l’interprétation de répertoires du XVIIIe siècle à nos jours, l’exhumation de patrimoines oubliés, les techniques d’interprétation anciennes, folkloriques ou ethniques que l’interaction de la musique avec d’autres formes d’expression. Une versatilité qui témoigne d’une conscience et d’un intérêt particulier qui ont mené la violoniste à réunir le Concert Idéal en vue de confronter compositions, concepts créatifs et styles afin que des ponts s’établissent.

En tournée à travers toute la France, ce jeune ensemble a déjà fêté sa 100e date avec ses deux spectacles mis en lumière et en mouvement « Vivaldi Piazzolla, Saisons : d’un rivage à l’autre » et  « Fil d’Ariane » qui entremêle la musique de Locatelli et une commande au jeune compositeur Alex Nante. On les retrouve également en formation de musique de chambre, sextuors et octuors. Le Concert Idéal est unanimement salué par la presse et par le public.

Soucieux d’aller au-devant du plus grand nombre, d’être un lieu de rencontre et d’échanges, Le Concert Idéal conçoit des programmes spécifiques et s’emploie à les transmettre au travers de nombreuses actions de médiation: concerts scolaires, master classes, partenariat avec les conservatoires, entre autres.

Le premier enregistrement du Concert Idéal, paru en avril 2016 chez Harmonia Mundi, Little Village, a reçu le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros. En 2019, le Concert Idéal sortira son deuxième album, Le fil d’Ariane, chez Evidence Classics.

Le Concert Idéal offre un espace de liberté, d’échange et d’émulation, qui ouvre la voie à une grande créativité dans l’interprétation, et fait émerger le bonheur inhérent à tout projet en commun.

« Densité, fougue, virtuosité, intériorité et générosité » sont les termes élogieux avec lesquelles la presse accueille Marianne Piketty.

De Bach à Piazzolla, de la diminution baroque à la création contemporaine, la violoniste Marianne Piketty développe une carrière aussi dynamique que versatile : apparitions solistes, en récital, à la tête d’un ensemble, ainsi que dans ses nombreux projets de musique de chambre.

Diplômée au CNSM de Paris et à la Juilliard School de New-York, elle est l’une des héritières de la tradition classique du violon grâce à sa formation auprès de grands maîtres tels que Itzhak Perlman ou Yehudi Menuhin.

En 2013, Marianne Piketty réunit autour d’elle Le Concert Idéal, ensemble à géométrie variable de solistes et chambristes internationaux venus d’horizons aussi divers que spécialisés qui emploient toutes leurs ressources pour explorer la musique sous toutes ses coutures, au travers du temps et de l’espace mais aussi de ses relations avec la littérature, le théâtre et la danse.

Artiste aussi charismatique qu’incontournable, Marianne Piketty se distingue notamment par une extraordinaire envie d’entreprendre, un goût inépuisable pour les nouvelles rencontres et la performance, avec toujours au cœur la volonté de partage et l’esprit du collectif. La rigueur, l’exigence et le dépassement de soi sont les maîtres mots d’une violoniste qui pratique son instrument au pas de course, au rythme d’un athlète.

Marianne Piketty joue un violon vénitien de Carlo Tononi daté de 1685.