Project Description

IL CONVITO & MAUDE GRATTON

Programme musical

Ludwig van Beethoven : Quintette pour pianoforte et vents opus 16
Wolfgang Amadeus Mozart : Quintette pour pianoforte et vents K. 452

Note d’intention

Mozart met la dernière note de son quintette pour pianoforte, hautbois, clarinette, cor et basson le 30 mars 1784. Le 1er avril, au cours d’une académie de musique, il présente ce tout nouveau quintette, qui est, selon lui, formidablement bien accueilli. Dans une lettre à son père il écrit : « pour ma part, je le tiens pour le meilleur de ce que j’ai déjà écrit dans ma vie ». Douze années plus tard, en 1796, cette œuvre semble être un modèle pour le quintette opus 16 du jeune Beethoven, composé à l’usage de ses propres concerts, créé avec un grand succès le 6 avril 1797 à Vienne. Au-delà des comparaisons que permettent les similitudes entre ces deux œuvres souriantes, c’est la différence qui rend l’audition successive des deux œuvres passionnante, dans la dramaturgie, l’épaisseur sonore, l’expression, les effets orchestraux, ou encore l’utilisation concertante du pianoforte. Les instruments d’époque joués par les musiciens d’il Convito mettront en lumière la dimension résolument théâtrale de ces deux œuvres, l’énergie solaire de Beethoven, la poésie de Mozart.

Dimanche 2 août à 18h

Ferme de Villefavard
2 impasse de l’église et de la cure
87190 Villefavard

Ensemble Il Convito

Maude Gratton, pianoforte
Emmanuel Laporte, hautbois
Nicola Boud, clarinette
Nicolas Chedmail, cor
Julien Debordes, basson

Ouverture de la Ferme à 17h

Le bar de la Ferme sera ouvert dès 17h et à l’issue du concert.
Il propose une sélection de boissons fraîches et chaudes.

Possibilité de pique-niquer sur place à partir de 17h.

« Les musiciens de l’ensemble sont d’une précision et d’une musicalité remarquables. (…) Le dernier concerto pour orgue, en fa majeur, permet d’apprécier toute la virtuosité et la liberté d’ornementation de Maude Gratton, qui nous offre là avec son ensemble un véritable feu d’artifice musical. » (Cécile Glaenzer, Resmusica, octobre 2019)

« Là où l’oreille trop habituée aurait tendance à privilégier le rendu global, Gratton la guide jusque vers les détails oubliés, les reliefs subtils où l’humanité de l’artisan qui les façonna est la plus sensible. » (Diapason, décembre 2016)

 

Fondé en 2015 sur des bases chambristes autour du clavecin, du pianoforte ou de l’orgue de Maude Gratton, il Convito défend un répertoire baroque, classique et romantique sur instruments historiques, tout en mettant en lumière les liens entre musique, art & histoire. L’ensemble souhaite renouveler le rapport entre publics et interprètes, créer un espace de création innovant et exigeant, interroger le rapport entre patrimoine et modernité. Il s’appuie sur une équipe de solistes d’envergure internationale et multiplie les collaborations artistiques d’excellence, comme avec l’ensemble les Basses Réunies, le claveciniste Pierre Hantaï, le compositeur Nicolas Frize, le percussionniste Florent Jodelet. Des projets sont également en cours de construction avec le chœur du Collegium Vocale Gent, l’ensemble vocal Polyharmonique ou encore le chorégraphe Noé Soulier. L’historienne d’Art Anne Delage travaille régulièrement aux côtés d’Il Convito, apportant son éclairage aux différents projets artistiques et pédagogiques.
Le projet de l’orchestre se construit sur une ligne directrice forte, appuyant la filiation de Bach et ses fils à Beethoven puis Mendelssohn, s’attachant notamment à la géniale cohabitation entre le clavecin et le pianoforte au cours du 18e siècle. Le violoniste Baptiste Lopez est le violon solo de ces projets aux côtés de Maude Gratton. Il Convito se consacre aussi aux formes chambristes avec des programmes ciblés autour de lieux et temps donnés : le Théâtre baroque vénitien, les Concertos Brandebourgeois & Concertos à plusieurs clavecins de J.S. Bach, un concert imaginaire à Leipzig du temps de Bach… Il s’engage activement dans la création contemporaine, avec une première commande passée au compositeur Philippe Schoeller aux côtés du percussionniste Florent Jodelet (commande soutenue par le Festival de Saintes 2018 et l’Abbaye aux Dames), et une seconde au compositeur Nicolas Frize (Embrassades insensées, création 2019 pour dix musiciens, ensemble vocal, traitements numériques et spatialisation). Un projet de création est en cours avec le Collectif Spat’Sonore. Il Convito s’investit également dans la transmission et le partage : ensemble fondateur du MM Festival, festival de Musique en Mouvement à La Rochelle depuis 2017, l’ensemble mène un important travail sur le territoire, notamment en Charente-Maritime à travers plusieurs parcours d’éducation artistique et culturelle au long cours.
Le 1er disque d’il Convito paru chez Mirare et consacré aux concertos pour clavecin de Wilhelm Friedemann Bach a été chaleureusement accueilli par la critique : 4F de Télérama, Gramophone Editor’s Choice, Shortlist Gramophone Awards 2016, Forbes 10 Best Classical Recordings of 2015. Le 1er disque en orchestre est en cours de parution, il sera consacré aux doubles concertos pour clavecin(s) et pianoforte de Carl Philipp Emanuel & Wilhelm Friedemann Bach avec comme invité le réputé claveciniste Pierre Hantaï.
Après une résidence – compagnonnage au Théâtre de la Coupe d’Or de Rochefort, l’ensemble est depuis 2019 en résidence au Moulin du Roc Scène Nationale à Niort. Maude Gratton est également artiste associée au Théâtre de Cornouaille à Quimper depuis 2018.
L’ensemble & orchestre il Convito est soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, la ville de La Rochelle, l’ADAMI et la Spedidam. il Convito reçoit également le soutien de la Caisse des Dépôts, mécène principal de l’ensemble, et de la MAIF. L’ensemble est membre de la FEVIS (Fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés), du Bureau Export et de Profedim.