Project Description

PROMENADES MUSICALES

Les espoirs de la Nouvelle-Aquitaine

Un week-end de déambulations d’un village à l’autre au nord de la Haute-Vienne, si riche en beaux paysages. On s’arrête pour admirer le panorama du haut d’une colline qui dévoile les lointains ou bien les maisons anciennes, les églises, le petit patrimoine si émouvant de nos campagnes.
On marche, si l’on veut, et on se repose en écoutant, dans les églises, de jeunes musiciens très prometteurs qui feront les scènes de demain.

Consort de flûtes à bec Zephyro : Laura Audonnet, Camille Bélart, Jonathan Czapla, Guillaume Chériot

Dimanche 4 août

11h : Compreignac
15h : Saint-Pardoux
16h30 : Bessines-sur-Gartempe

Travaux sur la RD n° 1 du 8/07 au 23/08
entre Châteauponsac et Rancon
Téléchargez le plan des déviations

Restauration
Possibilité de déjeuner à l’Auberge de Pontabrier à Compreignac, à l’issue du premier concert.
Menu à 15€
Réservation indispensable avant le 31 juillet au 05 44 24 12 55 (préciser que c’est dans le cadre des promenades musicales)

Formé en 2018, le consort Zephyro réunit quatre jeunes musiciens soucieux de faire vivre la musique ancienne aujourd’hui, et en particuliers les instruments à vent. Laura Audonnet, Camille Bélart, Jonathan Czapla et Guillaume Chériot sont flûtistes à bec de formation, et leur curiosité les pousse à explorer la pratique de divers instruments à vent anciens : sacqueboute, cornet à bouquin, tournebouts, flûte et tambour, etc. C’est dans un soucis de faire (re)vivre ces instruments presque oubliés qu’ils se produisent régulièrement, en essayant de toucher un public très large. En parallèle, des interventions musicales en milieu scolaire sont mise en place afin de sensibiliser les plus jeunes et de leur présenter les instruments.

Laura Audonnet termine ses études de musique ancienne au Pôle Aliénor de Poitiers. Principalement flûtiste à bec, elle s’intéresse également aux instruments à anches, et pratique le basson renaissance et le basson baroque. Très attachée à la redécouverte des répertoires dits « anciens » ( du Moyen-âge à la fin du Baroque), elle s’intéresse particulièrement aux danses de la Renaissance, objet du disque « Dansez, mon amy », dont elle participe à l’enregistrement en 2016. Elle pratique ainsi la flûte à une main et tambour, spécifique à ce répertoire, et se produit régulièrement dans des bals. Elle est également « chabretaire », du nom que l’on donne aujourd’hui à la cornemuse du Limousin, jouée à la cour du roi à la Renaissance, puis dans les bals populaires jusqu’au XXème siècle.

Camille Bélart commence l’apprentissage de la flûte à bec en 2000 au conservatoire de Calais. Une fois sa scolarité terminée, elle intègre le Pôle Supérieur d’Enseignement Artistique de Lille où elle suit des cours de flûte à bec avec Dominique Vasseur. Elle y obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien, et le Diplôme d’État. Durant ces années d’études supérieures, elle bénéficie du programme Erasmus pour se rendre un semestre en Norvège pour perfectionner son jeu instrumental. Désirant approfondir ses connaissances en musique ancienne, elle intègre en 2015 le Pôle Aliénor à Poitiers, et obtient deux ans plus tard un master de Recherche et Pratiques d’Ensemble en musique ancienne dans la classe de Claire Michon. Elle enseigne aujourd’hui la musique ancienne au conservatoire de Niort.

D’origine bretonne, passionné de musique ancienne et de musique traditionnelle, Jonathan Czapla se forme au conservatoire de Brest dans la classe de flûte à bec de Jean-Marc Labylle, et parallèlement à la Kevrenn Brest Sant Mark à la cornemuse. Obtenant deux Diplômes d’Études Musicales dans chacun de ces domaines, il décide de poursuivre son parcours au Pôle Aliénor de Poitiers, où il continue d’allier ces deux mondes musicaux. Au cours de ses études pour préparer le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien en musique ancienne dans la classe de Claire Michon, il se perfectionne à l’étranger en 2018, à l’ESMUC de Barcelone, avec le flûtiste Pedro Memelsdorff.

Guillaume Chériot commence la flûte à bec en 2008 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers, dans la classe de Claire Daniel. Il obtiendra son Diplôme National d’Orientation Professionnelle dans cette discipline en 2016 pour ensuite se perfectionner auprès de flûtistes comme Denis Raisin-Dadre ou Pierre Boragno. Curieux de tout répertoire et de toute pratique, il s’intéresse parallèlement à la sacqueboute et au whistle (flûte traditionnelle irlandaise). Cette ouverture le conduira à passer son DNOP de formation musicale, qu’il obtiendra également en 2016 dans la classe de Blandine Philippe. Actuellement en troisième année de préparation au Diplôme d’État de professeur de musique au Pôle Aliénor, il envisage de devenir professeur de formation musicale.